« Une puissance de Calcul extraordinaire »

© Emmanuel Grimault

Membre du comité́ de pilotage stratégique de France 2030, Catherine Lambert travaille actuellement sur des simulateurs quantiques. La présidente du Centre européen de recherche et de formation avancée en calcul scientifique (Cerfacs) à Toulouse prédit un bel avenir à cette technologie émergente. « Cette innovation va nous permettre d’accéder à une puissance extraordinaire sur certains codes et à des phénomènes que nous n’arrivons pas à modéliser aujourd’hui. Nous pourrions à l’avenir travailler avec le Giec pour la modélisation et la prédictibilité́ du climat, mais aussi le secteur aéronautique pour accélérer la conception de moteurs ou de fusées. Nous sommes en train d’étudier des pistes avec la communauté́ aéronautique et spatiale de Toulouse pour avoir accès à un calculateur quantique en région dans les années à venir. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Les Leaders, ceux qui font l’Occitanie », la référence des décideurs d'Occitanie