Fil infos

Gard
|
Communication - Médias / Tourisme - Loisirs
| 17/07/2019

Tour de France à Nîmes : entre 2,5 et 4 M€ de retombées économiques

« Pour 1€ investi par la Ville (de Nîmes, NDLR), on estime de 4 à 7 € d’injection directe dans l’économie locale, soit entre 2,5 et 4,4 M€, sans compter les retombées indirectes, suite aux retransmissions dans le monde entier ». La compétition de cyclisme fait étape dans le Gard du 22 au 24 juillet, avec une arrivée et un départ à Nîmes le 23 juillet. Plus de 100 000 spectateurs sont attendus à Nîmes pour ce passage du Tour, avec un panier moyen estimé à 30 €/personne (études Sofres et PwC/Repucom). Les hôteliers nîmois affichent quasiment tous complet entre le 21 et le 23 juillet. À lui seul, le groupe ASO, organisateur du Tour de France, a réservé plus de 3 700 nuitées à Nîmes. En termes d’impact médiatique, la Ville indique qu' « en moyenne, chaque étape apporte 20 minutes de visibilité télévisuelle à la ville hôte. Avec 3 jours d’étapes sur Nîmes c’est plus d’une heure de passage antenne qui dopera l’attractivité de la ville. Cette valorisation médiatique s’évalue entre 15 et 20M €. » Au total, pour accueillir cet événement, la Ville investit 635 k€ (voiries, sécurité, communication…).

Stéphanie Roy / roy@lalettrem.net
Actu des institutions: 
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie