Fil infos

Pyrénées-Orientales
|
Commerce - Artisanat
| 13/03/2019

Les espadrilles Payote multiplient les points de distribution

Oliver Gelly, créateur de la marque d’espadrilles Payote (9 collaborateurs, Perpignan), s’apprête à commercialiser en 2019 près de 60 000 paires déclinées en 270 modèles, conçues à Perpignan et fabriquées dans une usine à Moléon, à côté de Pau. En termes de distribution, Payote a signé un partenariat avec la Fédération française de rugby en vue de la coupe du monde en septembre prochain au Japon : « nous allons fabriquer l’espadrille de l’équipe de France. Près de 10 000 paires seront en vente sur nos sites internet respectifs. » La marque catalane dispose également d’un corner au sein des Galeries Lafayette Hausmann à Paris, ainsi que dans le quartier du Marais, au BHV. L’entreprise Payote est passée de 44 k de CA en 2016 – « le Leclerc de Perpignan avait acheté tout mon stock de 5 000 paires d’espadrilles », raconte le dirigeant - à 391 k€ en 2018. L’objectif 2019 est fixé à 850 k€. Disposant à ce jour d’un local de 120 m2 pour la marchandise et de 80 m2 de bureaux à Perpignan, Payote s'installera prochainement dans une maison de 270 m2, actuellement en rénovation, à côté du site actuel. « Nous sommes en train d’étudier la possibilité de monter une petite usine à Perpignan qui fabriquerait des produits haut de gamme », poursuit l’entrepreneur catalan. Le coût du projet est estimé entre 1,5 et 2 M€, à horizon 2020.

L’entrepreneur aimerait également ouvrir cet été une boutique éphémère à Paris. En 2019, une gamme sera exclusivement dédiée à la grande distribution : l’Atelier de l’espadrille. « Nous sortons également près de 600 espadrilles recyclées avec la fibre espagnole Seaqual (fibre éco-conçue issue du recyclage des déchets plastiques des océan, NDLR). A terme, nous voudrions être en 100 % recyclé », ajoute Olivier Gelly.

Actu des institutions: 
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie