Fil infos

Midi-Pyrénées
|
BTP
| 8/11/2016

Ethibat s'ouvre aux fournisseurs

Frédéric Carré, président de la FBTP 31 (© DR).

Après les entreprises du BTP en 2015 et les bailleurs sociaux en juin 2016, 17 fournisseurs en matériaux régionaux* signent (le 8/11) la charte Ethibat contre le travail illégal. Un dispositif lancé en mars 2015 sous l'impulsion de Frédéric Carré, président de la Fédération du bâtiment et des travaux publics de la Haute-Garonne (FBTP 31, 600 entreprises adhérentes) destiné à promouvoir « l'éthique et l'équité » dans l'accès aux marchés. « Les signataires de la charte Ethibat Fournisseurs représentent 60 % des acteurs régionaux, emploient plus de 5.500 salariés pour un CA de 1,5 Md€. Leur objectif est d'initier une coopération forte pour exercer une veille active sur le respect de la légalité par leurs clients », précise Frédéric Carré.

* Bernard Pagès, Bigmat, CCL, Cemex, Chausson Matériaux, Compobaie Solutions, KP1, Lafarge, Matebat, Paprec Sud-Ouest, Prefabos, Les Produits en béton – Fib, Rector, Sabea, SABTP, Snaam et Sofral.

Concrètement, les fournisseurs s'engagent à vérifier le respect d'un certain nombre de bonnes pratiques : « Lors de l'ouverture de nouveaux comptes par exemple, nous devrons nous assurer que les entreprises clientes disposent d'une garantie décennale, que leur ratio CA/effectif est cohérent et ne cache pas le recours abusif à la sous-traitance, que leur niveau d'encadrement est suffisant ou que ces dernières n'abusent pas des délégations de paiement auprès des maîtres d'ouvrage. L'objectif est de défendre nos entreprises et nos emplois », commente l'un des signataires, le directeur régional du groupe CCL, Éric Lhuillier. « En tant que fournisseurs du bâtiment, nous sommes étroitement associés à la construction de logements et équipements publics et privés auprès des entreprises du BTP. L'éthique professionnelle constitue donc une réponse nécessaire et incontournable pour combattre les pratiques de concurrence déloyale observées ces dernières années sur tous les marchés de la construction », appuie Yoann Paulien, dirigeant de la société Prefabos. À ce jour, 220 entreprises du BTP de l'ex-MP ont signé la charte. Depuis 2008, la filière a perdu 5.000 emplois en Haute-Garonne et près de 9.000 sur l'ensemble de l'ex-MP, selon Frédéric Carré.

David Danielzik / danielzik@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie