Fil infos

Hérault
|
Industrie
| 14/09/2018

2,4 M€ levés pour le robot sous-marin de Forssea Robotics

La start-up Forssea Robotics (14 salariés, Clapiers), spécialisée dans la robotique sous-marine, annonce une levée de 2,4 M€ auprès du fonds de gestion Irdi-Soridec, de la holding Soper (détenue par Jean-Michel Germa, ex Compagnie du Vent) et de plusieurs business angels, dont des dirigeants de sociétés de services offshores internationales. Des aides publiques de Bpifrance et de l’Ademe complètent le tour de table. Cette levée doit permettre aux deux co-fondateurs, Gautier Dreyfus et Maxime Cerramon, de finaliser la conception de leur robot sous-marin Atoll. Le robot, actuellement en phase de test en bassin, fera ses premiers essais en mer en basse profondeur début novembre puis en grande profondeur (plus de 1 000 m) en 2019. Forssea Robotics vise comme clientèle les industries offshore.

« Atoll est conçu pour être déployé depuis un navire léger, permettant de réduire d’un facteur de 5 à 10 le coût des opérations, une économie qui peut se chiffrer en millions d’euros » explique Gautier Dreyfus, directeur général de Forssea. La star-tup commercialise également des systèmes de vision et de positionnement sous-marins.

Nelly Barbé / barbe@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie