La Lettre M

Un plan pour la santé des seniors

Les faits: 

Avec ou sans le label d'Institut hospitalo-universitaire (IHU), l'Institut pour la prévention, le vieillissement en santé et la médecine régénérative* se fera. Deux mois et demi après s'être fait retoquer par un jury international au profit du projet Foresight**, le projet Inspire est lancé, le 4 décembre à l'Hôtel de Région de Toulouse, par une première rencontre scientifique, réunissant plus d'une centaine de scientifiques, universitaires, acteurs économiques régionaux, représentants d'entreprises et partenaires institutionnels.

L'analyse: 

« On dénombre environ 600 000 personnes âgées de plus de 75 ans en Occitanie, qui présentent un risque important de perte d'autonomie. L'enjeu pour les jeunes seniors (45-70 ans, NDLR), ce n'est pas de vieillir sans maladie mais de vieillir en santé, c'est-à-dire en gardant ses capacités fonctionnelles - mobilité, cognition, neurosensoriel, psychosocial et vitalité - pour continuer de faire tout de qui est important pour chacun », rappelle le Pr Bruno Vellas, responsable du Gérontopôle du CHU de Toulouse (également centre collaborateur de l'OMS), en charge du volet clinique du projet Inspire. Pour accompagner l'émergence d'un nouveau modèle de vieillissement fondé sur des approches de recherche et de soins innovantes, Inspire prévoit la création d'un bio-campus hospitalier, académique et industriel sur le site Langlade (Toulouse). Un projet bâti sur un foncier appartenant à Toulouse Métropole, dont le volet immobilier sera intégralement pris en charge par la Région, maître d'ouvrage de l'opération. « Sur dix ans, une enveloppe de 57 M€ sera mobilisée : 23 M€ pour la construction du bâtiment de 13 000 m2, 4 M€ pour le gros entretien et 30 M€ de soutien à la recherche et à l’innovation », précise Carole Delga, présidente de Région, qui table sur un début de chantier dans deux ans et demi, rappelant que « le projet d'innovation en termes de soins et de recherche débute quant à lui dès aujourd'hui ». Au total, le budget du projet Inspire est estimé autour de 600 M€ sur dix ans.
* Partenaires : Université Toulouse III - Paul Sabatier, CHU de Toulouse, Inserm auxquels s’associent des partenaires publics et privés dont la Région Occitanie, l’ARS et les collectivités territoriales de la Haute-Garonne.
** Visant à relever les défis actuels et futurs de l'ophtalmologie et des neurosciences de la vision, ce projet d'IHU, porté par l’hôpital des Quinze-Vingt (AP-HP) à Paris, avec Sorbonne Université et l’Inserm), sera financé pour un montant maximum de 50 M€.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie