Michaël Ehmann, Nataïs

15/07/2020

Président-fondateur du transformateur de maïs à éclater gersois Nataïs (130 salariés, 51,6 M€ de CA 2019, siège à Bézéril), il lance une campagne de recrutement baptisée “Projet d’Artagnan“. Objectif : « Faire face à la demande de pop-corn micro-ondable, en forte hausse depuis la période de confinement », précise le dirigeant. Huit postes de conducteurs de ligne sont à pourvoir afin de former une nouvelle équipe. Cette dernière interviendra sur le site de production de la PME les samedi et dimanche. Nataïs exporte ses produits dans plus de 50 pays, réalise 90 % de son chiffre d’affaires à l’export et son activité représente 35 % du marché européen du pop-corn. L’entreprise récolte 55 000 tonnes de maïs par an.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie