Emile Noyer, FBTP de Haute-Garonne

11/10/2021

« Le BTP cherche à recruter 4 500 personnes en Haute-Garonne, ce qui correspond à des besoins réels et immédiats pour tout type d’entreprise et tout type de métier parmi la trentaine que nous proposons », martèle Émile Noyer, lors du lancement de la Semaine du BTP sur le chantier d’excellence du futur groupe scolaire Alphand Meitner, le 11 octobre à Toulouse. La fédération du bâtiment et des travaux publics de Haute-Garonne qu’il préside multiplie les actions ces prochains jours - job dating, challenge start-up, visite de chantiers, communication sur les réseaux sociaux avec des ambassadeurs; etc. - pour séduire les jeunes et demandeurs d’emploi dans le cadre de la première Semaine du BTP. L’objectif de cette action baptisée « Time to build » (“Il est temps de construire“ en anglais) est de battre en brèche les idées reçues sur ce secteur qui emploie 35 500 salariés dans le département. « Le BTP embauche sans barrière à l’entrée, forme et offre des possibilités d’évolutions de carrière. C’est un secteur qui se numérise, innove et prend en compte les enjeux environnementaux », insiste encore le président de la FBTP. Celui-ci représente 800 entreprises et 18 000 salariés.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie