Bertrand Olivier, Pac List

17/05/2019

Des pochettes d’expédition à coller sur les colis et les enveloppes, Pac List (16 salariés, CA 2018 : 5 M€, dont 50 % à l'export, siège à Millau - 12) en fabrique depuis 40 ans. Dirigée par la même famille depuis trois générations, l'entreprise aveyronnaise - un temps bousculé par la mondialisation de son marché - mise aujourd’hui sur l'export. « Nous nous sommes démarqués de la concurrence chinoise en développant une gamme d’une dizaine de produits et en mettant au point des pochettes recyclables », explique Bertrand Olivier, dirigeant.

Lancées il y a 10 ans, ces pochettes en papier ont d’abord peiné à trouver leur marché. Pac List propose donc une version mi-plastique, mi-papier et une autre 100 % papier. « Cela représente aujourd’hui 20 % de nos ventes », compte le dirigeant qui espère augmenter cette part sur le marché allemand. Lauréate du prix Export Marco Polo 2019, l’entreprise va envoyer un étudiant de l’Institut supérieur de gestion de Toulouse pendant 4 mois entre Nuremberg et Berlin pour y trouver de nouveaux distributeurs. « L’objectif est de sécuriser l’entreprise, confie Bertrand Olivier. La mondialisation était une menace. C’est maintenant une opportunité. »

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie