Hebdo du mardi

Décideurs

Jean-Michel Fabre, USH Occitanie Midi & Pyrénées

09/04/2019

Dans un courrier adressé aux élus régionaux le 1er avril, le président de l’union sociale pour l’habitat (USH) Occitanie Midi & Pyrénées, Jean-Michel Fabre, appelle à la défense et à la préservation du secteur du logement social. Selon lui, la baisse des APL (aide personnalisée au logement), supportée par les seuls bailleurs sociaux, associée à la hausse de la TVA sur les travaux de construction et de rénovation dans le logement social, ont provoqué une perte massive de 1,5 Md€, dont 173 M€ pour la seule région Occitanie. « Les premiers effets de cet étau budgétaire sont déjà perceptibles : la construction de logements sociaux neufs en Occitanie est en net recul, entre - 5 et - 10 % pour l’année 2018. » Toujours d’après l’USH, ces pertes de ressources équivaudront chaque année à 1 Md€ dans la région.

Patricia Goriaux, Orange Grand Sud-Ouest

02/04/2019

Directrice Orange Occitanie depuis mars 2016, Patricia Goriaux se voit élargir ses responsabilités à la Nouvelle-Aquitaine et devient directrice Orange Grand Sud-Ouest (25 départements et 13 000 collaborateurs). Titulaire d’un diplôme d’expert-comptable, Patricia Goriaux, 54 ans, a effectué l’essentiel de sa carrière chez Orange. Cette nomination est effective depuis le 1er avril.

Christophe Carniel, SPL Occitanie events

03/04/2019

PDG et fondateur de la sportech montpelliéraine Vogo (739 K€ de CA en 2017, 12 salariés, création en 2013), Christophe Carniel est nommé président du comité d'orientation et de développement de la SPL Occitanie events.

Il aura pour mission de fédérer les acteurs des secteurs sportifs, culturels et événementiels, recueillir leurs idées et besoins pour les transmettre à la Région Occitanie, actionnaire majoritaire d'Occitanie events aux côtés du Département de l'Hérault, de la Communauté d'agglomération du Pays de l'Or, de la Ville de Pérols et de Montpellier Méditerranée Métropole. Il portera notamment le projet de pépinière d'entreprises, actives dans ces secteurs, qui doit s'intégrer au site Parc des expositions - Sud de France Arena.

Hervé Rogeau, Banque Courtois

05/04/2019

La Banque Courtois (626 salariés), qui est présente dans 13 départements d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine, va investir « environ 2 M€ » dans la rénovation et la réorganisation de son siège toulousain de la rue de Rémusat, indique Hervé Rogeau, président du directoire. « L’objectif est de proposer un site plus ouvert et plus digital », précise-t-il. Les travaux devraient être terminés au 1er trimestre 2020. Par ailleurs, dans la même logique, la banque va investir entre 21 et 28 M€ au cours des sept prochaines années dans la transformation de ses 70 agences dédiées aux particuliers et aux professionnels. La Banque Courtois a enregistré en 2018 un produit net bancaire (PNB) de 142,5 M€, en baisse de 3,8 %, et un résultat net de 22,5 M€, en chute de près de 20 %.

En 2018, la banque a fait état d’encours de dépôts en croissance de 4 %, ainsi que d’encours de crédits haussiers à hauteur de 4,5 %, dans un contexte économique caractérisé par la persistance des taux bas. Le coût du risque affiche quant à lui un niveau historiquement faible, à 2,6 M€, contre 4,7 M€ en 2017 et 11 M€ en 2016. La Banque Courtois prévoit la fermeture « d’une à deux agences maximum par an, afin de renforcer les sites positionnés dans les zones les plus dynamiques », précise Hervé Rogeau. Côté effectifs, la baisse annuelle est estimée à 1 à 2 % et correspond à la fois à des départs à la retraite et à des volontés de reconversion de certains salariés. 60 % du PNB de la Banque Courtois proviennent de ses clients professionnels et entreprises (TPEPME et ETI). « Une entreprise sur trois de la métropole toulousaine est cliente chez nous », s’enorgueillit Hervé Rogeau, qui précise que la clientèle de particuliers, qualifiée de « premium », est en grande partie constituée de dirigeants et de cadres. La Banque Courtois, qui fait partie du groupe Crédit du Nord, revendique 155 000 clients particuliers , 15 000 professionnels et associations et 3 300 entreprises et acteurs institutionnels.

Dominique Bechu, Dreal Occitanie

02/04/2019

Elle est la nouvelle directrice de cabinet et de la communication de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de la région Occitanie. Arrivée début mars, elle était auparavant responsable de la communication de l'Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse. Elle succède à Muriel Chauvel, désormais secrétaire générale adjointe à la Direction départementale des territoires et de la mer du Gard.

Fabrice Cavillon, musée de la Romanité

01/04/2019

Fabrice Cavillon, 42 ans, sera à partir de juin le nouveau directeur général de la SPL (société publique locale) Culture et patrimoine (président : Franck Proust) de la Ville de Nîmes. Il devient de facto le nouveau DG du musée de la Romanité (200 000 visiteurs à ce jour), géré par cette SPL. Il succède à Frédéric Escojido, qui assurait l’intérim depuis quatre mois à la suite du départ de Bernard Reilhac vers l'Institut océanographique de Monaco. Fabrice Cavillon était, depuis 2013, directeur de l’office de tourisme et des congrès Montpellier Méditerranée Métropole. Au sein de l’office de tourisme montpelliérain, Marie-Dominique Clauzel, directrice adjointe, devrait assurer l’intérim de la direction à partir de juin.

Benjamin Héraut, CHU de Nîmes

04/04/2019

Directeur du service communication et des affaires culturelles du CHU de Nîmes (CHUN) depuis janvier 2015, Benjamin Héraut, 36 ans, quitte ses fonctions fin mai pour rejoindre le CHU de Dijon en vue d'y assurer un poste quasiment similaire. En plus de la communication et de la culture, il sera aussi chargé de gérer le mécénat et l’attractivité du centre hospitalier, tant vis-à-vis des professionnels de santé que des patients. Son successeur n'est pas encore connu, le poste est ouvert au recrutement.

Durant ses 4 quatres années au CHU de Nîmes, il a notamment élaboré le plan de communication du nouvel institut de cancérologie du Gard (ICG), une structure du CHUN regroupant, sur un même site, les activités de cancérologie publiques et privées du Gard. Il a également suivi le regroupement de l'activité de gériatrie sur le site de Serre Cavalier, suite à la fermeture du centre Raymond-Ruffi, et l'ouverture d'un nouvel Ehpad « Le Figuier ».

Antoine Leccia, AdVini et FEVS

05/04/2019

Dans quelle direction regarder pour exporter ses vins ? Vers l’Asie, assure le président du directoire du groupe Advini (260 M€ de CA, 34) et président de la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux : « Depuis le 1er février, le Japon a supprimé sa taxe de 18 % pour les vins européens et la Chine n’a finalement pas mis en place de certificat sanitaire à ses frontières ». Selon le dirigeant héraultais, les perspectives de développement de l’export « sur ce continent aujourd’hui faible consommateur de vin » sont fortes. «  D’ici 10 à 15 ans, la middle-class chinoise représentera 2 milliards de personnes, contre 300 millions aujourd'hui. A nous d'organiser nos entreprises pour être leaders sur ce marché de demain. Il faut hiérarchiser notre offre et ne pas se limiter aux vins d'entrée de gamme. Si on oublie de vendre en Chine nos AOP, ce serait une erreur », insiste-t-il à l'occasion de l'AG de l'Institut coopératif du vin, le 4 avril à Montpellier.

Marie-Thérèse Mercier, Ad'Occ

05/04/2019

« Dans le cadre de la programmation pluriannuelle de l'énergie du gouvernement, les mégawatts produits par l’éolien flottant correspondraient à ce que l’Occitanie est en capacité de produire à elle seule, or nous sommes quatre régions en France à avoir des projets. L’idée est de pousser le gouvernement à revoir sa copie », explique Marie-Thérèse Mercier, vice-présidente de l’agence régionale de développement économique Ad’Occ, aux manettes pour organiser la 6e édition de la conférence internationale FOWT (Flotting offshore wind turbines), du 24 au 26 avril à Montpellier, au Corum. Le FOWT sera ouvert par Carole Delga, présidente de Région Occitanie et Renaud Muselier, président de la Région Sud-Paca et les quatre régions se partageront un stand commun (Occitanie, Bretagne, Sud-Paca et Pays de la Loire).

Henry Mathon, Prévifrance

03/04/2019

La mutuelle toulousaine Prévifrance compte 10 000 nouveaux clients en 2018 et réalise un chiffre d’affaires de 192 M€, contre 185 M€ en 2017 et 178 M€ en 2016. « Nous devrions atteindre les 200 M€ cette année », estime Henry Mathon, directeur général. Présente principalement dans le Sud-Ouest, la mutuelle emploie 500 salariés dans 40 agences. Des rapprochements avec d’autres acteurs du secteur sont à l’étude. La mutuelle est par ailleurs sur le point de signer un partenariat avec l’incubateur régional Nubbo pour proposer une couverture santé aux salariés des start-up de la structure. « Nous voulons nous rapprocher de l’économie de demain », explique Henry Mathon, D’autres partenariats devraient être signés prochainement avec des incubateurs et des accélérateurs, à Montpellier et Bordeaux.

Nathalie Raynal, Club de la Com

02/04/2019

Déjà vice-présidente du Club de la Com, elle en devient co-présidente. Paul Monnier, président depuis fin 2017 de l'association des professionnels des métiers de la communication et du marketing, a en effet souhaité partager ses fonctions pour « rendre la gouvernance paritaire avec deux profils complémentaires ». Depuis mai 2018, Nathalie Raynal développe Taly & Co Communication, entreprise de conseil qu'elle a fondée après avoir notamment travaillé 11 ans au sein de l'Arpe Midi-Pyrénées. Basé à Toulouse, le Club de la Com compte 410 adhérents et organise une trentaine d'événements par an dont les Trophées de la Com Sud-Ouest, qui auront lieu cette année en octobre à Toulouse.

Le nouveau bureau du Club de la Com se compose de : ​Paul Monnier et Nathalie Raynal (co-présidents),  Julia Béguier-Barreteau, Elodie Escaig, Pierre-Edouard Heilbronner (vice-présidents), Elodie Hérisson (secrétaire générale), Emilie Genoudet (trésorière). 

 

Olivier Rolland, TWB

04/04/2019

Toulouse White Biotechnology (TWB) avait obtenu 20 M€ de financements en 2012 dans le cadre du Plan d'investissement d'avenir 1. Le démonstrateur pré-industriel devait signer un montant équivalent de contrats industriels entre 2012 et 2019. L’objectif a été allègrement dépassé l’an dernier, avec 29,1 M€ de contrats industriels cumulés entre 2012 et 2018. « Il faut maintenant pérenniser la croissance de TWB. Nous prévoyons de signer pour 10 M€ de contrats cette année, contre 8,3 M€ l'an dernier », annonce Olivier Rolland, nouveau directeur exécutif. Le démonstrateur (90 collaborateurs, 8 M€ de CA 2018, dont 3,1 M€ de subventions) compte atteindre l’auto-financement d’ici à 2025 et ambitionne de devenir le leader européen des biotechnologies industrielles.

Sophie Pecriaux, City One

03/04/2019

Le groupe toulousain City One, spécialiste des métiers de l'accueil et des services annexes, a enregistré une croissance organique de 8 % en 2018, pour atteindre 194 M€ de CA. Un rythme qu'il entend tenir jusqu'en 2024, année stratégique pour lui avec l'accueil, en France, des Jeux olympiques d'été. Doté de 15 implantations dans les principales métropoles françaises ainsi qu’à l’international (Belgique, Luxembourg, Royaume-Uni, Maroc), City One emploie 5 300 collaborateurs et a été fondé en 1991 par Sophie Pecriaux.

Le groupe compte sept activités : l’accueil, l’événementiel, l’animation et distribution, l’accueil aéroportuaire et ferroviaire, la logistique et manutention, la concession d’espaces et enfin le travail temporaire.

Éric Doat, Direccte des Pyrénées-Orientales

02/04/2019

Il est nommé responsable de l'unité départementale des Pyrénées-Orientales à la Direccte Occitanie. Inspecteur de classe exceptionnelle de l'action sanitaire et sociale, Éric Doat prendra ses nouvelles fonctions à partir du 15 avril.

Vincent Labarthe, Grand-Figeac

09/04/2019

Le Grand-Figeac (président : Vincent Labarthe) a adopté le 2 avril son budget 2019, en légère baisse, avec 55,7 M€, contre 57,2 M€ en 2018. Le budget de fonctionnement s’affiche à 35,7 M€, intégrant la gestion de nouveaux services, comme la LocÔ, centre aquatique de Capdenac-Gare et le fonctionnement à plein du Centre intercommunal de santé. Côté investissements, le budget s’élève à près de 20 M€. Objectif affiché : poursuivre la stratégie de développement économique et d’aménagement du territoire.

Stéphanie Guiraud-Chaumeil, Grand Albigeois

09/04/2019

Présidente de la communauté d’agglomération du Grand Albigeois, Stéphanie Guiraud-Chaumeil vient de présenter aux opérateurs locaux les principaux investissements programmés en 2019 par son intercommunalité. Ces derniers feront l’objet d’une mise en concurrence. Concernant les projets de BTP, 16,2 M€ seront alloués à des travaux portant sur la voirie, les réseaux et les bâtiments. 2,6 M€ seront notamment consacrés aux travaux de rénovation des déchetteries et 6,8 M€ à la construction du centre technique Lebon. Le budget prévisionnel relatif au projet d’aménagement du futur espace culturel de la gare de Saint-Juéry s’élève à 1,8 M€. Autre opération significative lancée cette année : l’aménagement de la base de loisirs de Pratgraussals à Albi, avec la construction d’un skate-park, pour un montant de 3 M€.

Alain Thirion, préfecture de l’Aude

09/04/2019

Le préfet de l’Aude, Alain Thirion, présente le 3 avril le dispositif d’aides attribuées aux secteurs de l’artisanat, de l’agriculture, de l’industrie et du tourisme suite aux inondations du 15 octobre 2018. Au total ce sont près de 11M€ qui ont été allouées aux entreprises locales, concentrées à Carcassonne, Trèbes et Villegailhenc, en soutien à leur activité ou à l’emploi. Le maintien de l’emploi représente une enveloppe de 2,42 M€, dont 1,6 M€ pour 195 parcours emploi compétences. L’État a aussi financé le chômage partiel de 96 entreprises (à hauteur de 80 % du Smic), soit 829 k€ d’aides.

Olivier Rousseau, Verrerie d'Albi

09/04/2019

Il succède à Benoît Chatillon à la présidence de l’entreprise Verrerie d’Albi (VOA) spécialisée dans la création et la fabrication de bouteilles en verre (300 salariés, 800 000 bouteilles produites chaque jour). Âgé de 51 ans, Olivier Rousseau est par ailleurs nommé directeur général du groupe Verallia France (2 500 salariés, 2,5 Md€ de CA en 2017), propriétaire de VOA et co-leader sur le marché français de l’emballage verre. Autre nomination, celle de Fabien Marion au poste de directeur général de VOA. Ce dernier est également le nouveau directeur industriel de Verallia France.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie