Hebdo du mardi

Revue de presse

Monde

Brexit

France 3 Occitanie

L'édition régionale de France 3 consacre un article (le 18 mars) aux mesures d'anticipation aux effets potentiels du Brexit engagées par les services des douanes d'Occitanie. Notamment via le recrutement d'une dizaine d'agents supplémentaires en 2019, affectés principalement dans les aéroports de la région. « Les services des douanes positionnés sur les ''petits'' aéroports de la région, Nîmes, Béziers, Carcassonne, Perpignan, Rodez et Tarbes-Lourdes verront leur activité renforcée (...) Les sites les plus concernés par un flux important de passagers se rendant et revenant du Royaume Uni sont Béziers et Tarbes-Lourdes. »

Nîmes

New York Times

T, le magazine du New York Times, consacre (le 15 mars) un article à la Ville de Nîmes. Au-delà des arènes et autre bâtiments et monuments emblématiques de Nîmes (Maison carrée, Carré d'Art, musée de la Romanité), l'article met en avant les bonnes adresses pour se restaurer et faire ses emplettes à l'instar des Ateliers de Nîmes (fabrication des jeans) lancés en 2014 par Guillaume Sagot.

Usine du futur

L'Usine nouvelle

Quelle place pour l'humain dans l'usine du futur ? « La vision optimiste d’une industrie du futur libératrice pour l’humain se heurte à de nombreuses craintes, loin d’être infondées », relève l'hebdomadaire, dans un dossier (20 mars). Grégory Martin, CFDT Occitanie, s'inquiète du fonctionnement des logiciels d'IA d'Amazon : « Amazon est un exemple d’aliénation de la majorité. Son fonctionnement montre que l’enjeu est d’éviter un système où quelques hommes ont le pouvoir sur les machines qui elles-mêmes asservissent le reste des hommes. »

Care labs

Maddyness

Vincent Daffourd, fondateur des chèques-santé Care Labs, donne (le 19 mars) ses explications sur la liquidation de la start-up montpelliéraine. Le site internet évoque « une divergence de points de vue entre l’entrepreneur et ses investisseurs. » Une autre source évoque « l’échec d’un projet d’adossement », motif récusé par Alain Foret, le président en poste depuis un an : « N’inversons pas les choses. Une tentative d’adossement n’a pas abouti, les services développés par le passé n’ayant pas été jugés suffisamment pertinent ».

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie