Hebdo du mardi

Revue de presse

Monde

Bleu de Chauffe

Les Inrockuptibles

Spécialisée dans la conception d’articles de maroquinerie haut de gamme, Bleu de Chauffe est à l’honneur des Inrockuptibles du 22 octobre. L’entreprise, fondée en 2009 par Alexandre Rousseau et Thierry Batteux, réalise un chiffre d’affaires de 2,9 M€. Elle emploie 23 personnes à Saint-Georges de Luzençon (12), au pied du pont de Millau, et pratique la semaine de quatre jours, précise le magazine.

4.0

L'Usine nouvelle

Le site internet de l'hebdomadaire publie, le 29 octobre, un classement des 10 entreprises industrielles d'Occitanie particulièrement actives dans le déploiement du concept d'usine du futur (4.0). Sont citées dans ce palmarès : Agilea (conseil et formation en supply chain - Toulouse), Excent (ingénierie industrielle - Colomiers – 31), Oceasoft (capteurs connectés - Montpellier), Sylob (logiciels de gestion intégrée – Albi – 81), Liebherr Aerospace (ensemblier aéronautique – Toulouse), Numalis (outils d’analyse de calculs – Montpellier), Corima (moules d’usinage composite – Toulouse), Scopelec (télécommunications – Revel – 31) et Icom France (radiocommunications – Toulouse).

Agde

Le Moniteur

Selon Le Moniteur (19/10), la communauté d'agglomération Hérault Méditerranée (président : Gilles d'Ettore) prévoit de « quadrupler la capacité d'accueil du port de plaisance fluvial sur le canal du Midi à Agde, en le passant de 5 320 à 19 500 m2. Le port disposera de 250 anneaux. Les travaux devraient démarrer l'an prochain ». La consultation pour choisir l'opérateur aura lieu à l'automne. Investissement : 10 M€.

Oignons

France Bleu Gard Lozère

L'oignon, poumon économique pour les Cévennes dans le Gard. Le 28 octobre, France Bleu Gard Lozère consacre un reportage à la culture de l'oignon qui, malgré une saison moins bonne cette année en raison d'une forte pluviométrie en mai, demeure l'un des « piliers économiques des Cévennes ». « Après la fermeture des usines de textiles, c'est cette culture qui a relancé l'économie locale. Beaucoup de familles ont pu rester sur place. Sans l'oignon doux, elles seraient parties pour trouver du travail », explique Roland Canayer, président de la communauté de commune du pays viganais.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie