Hebdo du mardi

Décideurs

Étienne Guyot, préfet de région Occitanie

Étienne Guyot succède à Pascal Mailhos au poste de préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne. Une nomination officialisée lors du conseil des ministres du 24 octobre. Pascal Mailhos (59 ans) était en poste depuis 2014 à la préfecture de la Haute-Garonne et de Midi-Pyrénées, avant de devenir le premier préfet de la région Occitanie en 2016. Il est nommé préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son successeur, Étienne Guyot (56 ans) était, depuis 2014, directeur général de la CCI Paris Île-de-France. Énarque (promotion 1986-1988), il a notamment été préfet du Gers de 2005 à 2007.

Pierre Ricordeau, ARS Occitanie

Pierre Ricordeau est nommé directeur général de l’agence régionale de santé (ARS) Occitanie lors du conseil des ministres du 24 octobre. Il succède à Monique Cavalier, directrice générale de l’ARS Midi-Pyrénées en 2013 avant de devenir première directrice générale de l’ARS Occitanie en décembre 2015. Membre de l’inspection générale des affaires sociales (Igas), Pierre Ricordeau a été secrétaire général des ministères des affaires sociales de 2014 à 2017. Il prend ses fonctions le 5 novembre.

Alban Marty, BNP Paribas Occitanie

Alban Marty est nommé directeur régional de la banque de détail BNP Paribas en Occitanie. Salarié du groupe depuis 19 ans, il était auparavant directeur de réseau adjoint dans la région de Paris. Il est diplômé de l'école nationale supérieure des sciences agronomiques de Bordeaux. Le nouvel organigramme régional de la banque, et les chiffres-clés de son activité, seront présentés le 9 novembre à Ramonville-Saint-Agne (31).

Philippe Attia, Elsan

À 60 ans, Philippe Attia, ancien interne des hôpitaux de Paris, diplômé de santé publique et d’une maîtrise de gestion à l'université Paris-Dauphine, est nommé directeur des opérations du groupe de cliniques privées Elsan pour les régions Occitanie et Sud (ex-Paca). Acteur majeur de l'hospitalisation privée en France, Elsan exploite 120 établissements (20 000 salariés et 6 500 médecins partenaires, CA : 2 Md€), dont 20 en Occitanie. Depuis 1994, Philippe Attia a dirigé des établissements de santé privés, notamment au sein du groupe Ramsay Générale de Santé, et exercé également des missions de consultant dans le secteur sanitaire. Il était directeur adjoint aux opérations au sein d’Elsan depuis 2016. La plupart des cliniques occitanes d'Elsan sont issues du rachat du groupe Médipôle Partenaires acquis l'an dernier.

Didier Carette, Carrefour

Didier Carette, 52 ans, est nommé directeur de l'hypermarché Carrefour de Saint-Jean-de-Védas (303 salariés, 8 500 m2), à l'ouest de Montpellier. Il succède à Benjamin Aggery, qui assurait la direction de l'hypermarché en intérim, désormais directeur de l'hyper Carrefour de Claira (66). Didier Carette est entré dans le groupe Carrefour en 1985. Il a dirigé plusieurs magasins, notamment en Normandie. Il dirigeait depuis trois ans l'hypermarché Carrefour de Hérouville-Saint-Clair (14). De 1998 à 2002, il a occupé les fonctions de chef de secteur produits frais pour un hypermarché Carrefour de Shanghai (Chine).

Joan Da Silva, ArtFX

Il est le nouveau directeur général d'ArtFX, école supérieure privée, basée à Montpellier et spécialisée dans les effets spéciaux, l'animation 3D, les jeux vidéos et la programmation (480 étudiants). Cette fonction était auparavant occupée par Gilbert Kiner, fondateur d'ArtFX, qui reste président de l'école. Diplômé des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand (63), il a fondé en 1997 le studio de création Artepict, pionnier dans l’animation et du jeu vidéo en ligne. Après être passé par Ubisoft et Rovio, il a pris en 2014 la direction du design et du contenu du groupe franco-japonais SoftBank Robotics. Depuis 2016, il était directeur de l’école d’Animation et de jeu vidéo de l'Institut supérieur des arts appliqués à Paris.

Hervé Porée, CBRE Nîmes

« À Nîmes, nous avons la chance d'avoir encore des terrains disponibles pour l'implantation d'activités. » Le 16 octobre, Hervé Porée, directeur de l'agence nîmoise du broker CBRE, fait un point, pour La Lettre M, sur le marché de l'immobilier d'entreprise. Le quartier du Triangle de la gare, en centre-ville de Nîmes, « sera l'un des gros challenges des deux années à venir ». Si le marché des bureaux est boosté par des programmes neufs, d'autres éléments sont dissuasifs. Par exemple, la fiscalité locale, qui pèse « très lourd » sur les charges des entreprises et, dans certains cas, les réglementations environnementales. « J'ai l'expérience de l'installation d'une blanchisserie dans la zone Mitra (à cheval sur les communes de Saint-Gilles et Garons, NDLR). Le projet prévoyait l'installation d'une station d'épuration répondant à toutes les normes ICPE, mais l'installation n'a pas pu se faire. À quelques kilomètres en aval du site, se trouvait un petit élevage de truites. »

Cédric Conca

Responsable des programmes de France Bleu Gard-Lozère depuis 2016, Cédric Conca quitte Nîmes pour rejoindre France Bleu Azur, à Nice, où il occupera les mêmes fonctions. Le nom de son successeur à Nîmes n'est pas encore connu.

Stéphanie Lavigne, TBS

Stéphanie Lavigne, 43 ans, est nommée directrice générale adjointe de Toulouse Business School, aux côtés de François Bonvalet, directeur général. Professeure en stratégie des entreprises, elle rejoint l’école supérieure de commerce de Toulouse en 2003 et représente le corps professoral en tant que doyenne depuis 2014. Docteur en économie diplômée à l’université Toulouse Capitole 1, elle a enseigné à l’Institut d'études politiques de Toulouse et à l'Isae-Supaero ainsi que dans d’autres établissements à Paris et Bordeaux. Ses activités de recherche portent sur la gouvernance des entreprises et l’influence des actionnaires sur la stratégie des entreprises.

Thierry Pédeloup, Ethics Group

À la tête du cabinet Ethics Group (110 salariés, CA 2018 : 10 M€, siège social : Blagnac), spécialisé dans spécialisé dans le conseil en organisation, la communication sensible, la digitalisation et la performance sociale, Thierry Pédeloup annonce vouloir « élargir ses domaines d’intervention » par de la croissance externe. Le dirigeant précise par ailleurs avoir reçu près de 2 000 salariés d’organisations privées et publiques (Scopelec, Airbus, Arianespace, Oppidea…) au sein de son tiers-lieu, baptisé Ethics Village. « L’objectif est d’accompagner ces structures dans leur projet de transformation interne. »

Hervé Jouves, Lafayette Conseil

L'enseigne de produits de pharmacie et parapharmacie Pharmacie Lafayette (groupe Lafayette Conseil, président : Hervé Jouves, siège social : Toulouse) est élue « meilleure chaîne de magasins 2018-2019 » par les consommateurs* pour la 3e année consécutive. Le réseau qu’il dirige compte 167 officines réparties dans l’ensemble du territoire. Ces dernières génèrent un chiffre d’affaires global de 600 M€. Lafayette Conseil est également positionné sur les marchés de l'optique et du matériel médical. 
*À l’issue de 359 606 évaluations portant sur 615 enseignes.

Philippe Steininger, Cnes

Le général Philippe Steininger remplace à compter du 1er novembre le général Henry de Roquefeuil en tant que conseiller militaire de Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d’études spatiales (Cnes, dont 70 % des effectifs, soit 1 700 personnes, sont basés au sein du Centre spatial de Toulouse). Il était précédemment secrétaire général adjoint de la défense et de la sécurité nationale. Sa nouvelle mission consiste à faciliter la coordination entre les armées, la Direction générale de l’armement (DGA) et le Cnes. Il contribuera également « à l’action du Cnes dans le domaine des relations internationales ou de la communication lorsque les sujets sont liés à des aspects Défense », précise l’institution.

Xavier Camlong, Sud-Ouest Mutualité

Xavier Camlong succède à Jean-Claude Bonneville à la présidence de Sud-Ouest Mutualité. Ce dernier reste toutefois présent au bureau, en qualité de conseiller du président, et aux côtés de Fabienne Maitre et Marc Legrand (vice-présidents), Roland Busca (secrétaire) et Philippe Dionnet (trésorier). Âgé de 47 ans, Xavier Camlong intervient depuis onze ans en tant que juriste au sein de Sud-Ouest Mutualité, dont il est devenu administrateur en 2014. Actuellement directeur délégué du bailleur social Habitelem (Pau), il était auparavant directeur de Soliha Béarn-Bigorre. Implantée en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine à travers huit agences*, la mutuelle emploie 90 personnes et assure la gestion de 60 000 contrats de particuliers et de 1 000 entreprises clientes.
* Toulouse et Blagnac (31), Tarbes, Lannemezan et Lourdes (65), Anglet et Pau (64), Bordeaux (33).

Hugo Schumann, Apollo Minerals

Directeur exécutif d’Apollo Minerals, filiale européenne du groupe minier Apollo, et président de Variscan SAS, société détenant le permis exclusif de recherche de Couflens lui permettant d'explorer la mine de tungstène de Salau (Ariège), Hugo Schumann veut ouvrir son capital à des industriels et des investisseurs français. L'entreprise - qui a levé 3,7 M€ en avril auprès des fonds BlackRock (États-Unis) et Old Mutual (Afrique du sud) - prévoit d'investir plus de 25 M€ d’ici à 2023 pour explorer la mine ariégeoise. Il en faudra plus pour ré-activer la mine. « L'ouverture d'autres mines de tungstène d'une échelle similaire a coûté entre 50 et 100 M€ », estime Hugo Schumann. Le Sud-Africain a ouvert un bureau à Toulouse et rencontré à deux reprises la préfète d'Ariège Chantal Mauchet. Objectif : obtenir la réouverture des travaux de sécurisation suspendus par le tribunal administratif de Toulouse.

Sylvain Fournier, Artalys

Déjà à la tête des sociétés nîmoises Artalys et Albys (quatre salariés au total, CA global : 800 k€), spécialisées dans la commercialisation de chariots pour l’hôtellerie de luxe et le paramédical, Sylvain Fournier acquiert l’entreprise AED (neuf salariés), située à Lodève (34). L’entreprise de tôlerie dispose d’un savoir-faire qui a séduit l’ancien directeur commercial. « Nous allons pouvoir assurer la fabrication des chariots avec AED et les commercialiser ensuite avec Artalys et Albys », résume-t-il. Ses sociétés décrochent une commande portant sur 300 chariots destinés à trois hôtels du parc Disneyland Paris. En 2020, Sylvain Fournier prévoit de déménager l’entreprise AED pour l’installer à Soubès. Sur un terrain de 3 000 m2 sera construit un bâtiment de 1 000 m2, dont le groupe sera locataire. Les travaux doivent démarrer début 2019 pour une installation fin 2019.

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie