Hebdo du mardi

En coulisse

Région Occitanie
|
Immobilier

Quelle démarche digitale chez les promoteurs ?

« Ne pas être présent sur les réseaux sociaux est volontaire. C'est une stratégie marketing en soi », souligne l'un des 331 promoteurs français (basés pour 28 % en Occitanie) sondés, entre avril et octobre, par l’agence digitale Objectif Papillon (701 k€ de CA et 62 k€ de résultat en 2016, 14 collaborateurs, siège : Saint-Jean – 31). Objectifs : analyser le marketing digital dans le secteur de l’immobilier neuf, c'est à dire faire un état des lieux complet de l'approche internet et recenser les bonnes pratiques, en partenariat avec la FPI Occitanie Toulouse Métropole. Parmi les principaux enseignements de ce baromètre 2017 : si tous les professionnels sondés sont aujourd’hui dotés au minimum d’un site web présentant leur activité et leurs programmes, moins de 8 sites sur 10 sont vraiment adaptés aux mobiles. Ils sont également bien présents sur les réseaux sociaux (83 % sur Facebook, 55 % sur Linkedin, 45 % sur Youtube, 34 % sur Twitter…) et ont l’habitude de faire de la publicité en ligne payante (53 % Google Adwords, 53 % Facebook Ads) mais sans forcément connaître leur taux de conversion. Trois promoteurs sur quatre font pourtant appel à des prestataires externes pour tout ou partie de leur démarche de marketing digital.
Côté perspectives, plus de la moitié des promoteurs indique avoir un projet de création de site web, de mise en place d’actions (réseaux sociaux à 45 % et email marketing à 38 %) ou de nouveaux outils de marketing digital (visites 3D à 21 %, simulateur financier et configurateur virtuel de logement à 13 %) dans les 12 prochains mois, mais à moyens humains et budgets constants.

Bonniers

Philippe Saurel, président de Montpellier Métropole, veut un maintien du Domaine des Bonniers de la Mosson dans le giron métropolitain : « On va faire des études fines en termes d’urbanisme sur ce domaine. Avoir un domaine de cette qualité, c’est un honneur pour une ville. On vendra le Domaine de la Pompignane, on vendra celui de La Providence, mais on gardera les Bonniers de la Mosson », glisse-t-il le 21/12.

Haute-Garonne
|
Aéronautique et spatial / Education - Formation

Enac

Nommé fin novembre directeur de l'École nationale de l'aviation civile (Enac, 2.000 élèves et 3.500 stagiaires), basée à Toulouse, Olivier Chansou confie à La Lettre M vouloir « développer des actions à l’international. Nous travaillons ainsi sur des projets avec des partenaires locaux en Chine, en Asie du Sud-est et au Maroc. Par ailleurs, en janvier nous devenons Établissement public à caractère scientifique et technologique. C’est la reconnaissance de notre statut de grande école. Cela nous permettra de développer encore davantage nos actions de recherche, à travers des partenariats universitaires ».

Foncier

« Je souhaite que l’agroécologie et l’alimentation soient prioritaires dans les orientations qui conduisent le nouveau Scot de Montpellier, déclare Philippe Saurel, président de la Métropole de Montpellier, le 21/12. Il faut donc être audacieux pour les réserves foncières, pour la viticulture, l’agriculture et l’environnement. Un certain nombre d’hectares manquaient à la 1ère mouture pour avoir l’assentiment de la chambre d’agriculture de l’Hérault. Donc, je retourne auprès des maires, et Montpellier donnera l’exemple, pour trouver des hectares pour les réserves foncières liée à l’agriculture, à la viticulture, à la production. Plus vite les maires auront donné leur accord, plus vite on votera le Scot, puis le Plui (plan local d’urbanisme intercommunal). »

Haute-Garonne

Écluse

D’après un document de travail de la SPLA (société publique locale d'aménagement) Europolia, consulté par La Lettre M, une plateforme en bois pourrait être posée au-dessus de l’écluse Bayard devant la gare Matabiau à Toulouse, d’ici fin 2019. Estimée à 2,44 M€ HT, cette opération intervient dans le cadre de la requalification des espaces publics du projet Toulouse EuroSudOuest. Cette solution réversible reposant sur une structure métallique légère comporterait un grand banc en bois semi-circulaire. « La mission d’ordonnancement, de pilotage et de coordination détaillée reste à mener, afin de coordonner les enjeux VNF et les objectifs Europolia », conclut l'auteur du document de travail.

À louer

La SNCF met à la location son ancien espace billetterie à l'entrée de la gare de Nîmes, côté boulevard Talabot, indique La Gazette de Nîmes du 4/1. Cible : une activité commerciale. Renseignements sur www.retail-connexions-sncf.fr.

Hérault
|
Institutions

Distance

Interrogé par La Gazette de Montpellier, dans le cadre d’une enquête sur Montpellier vue par les Toulousains (publiée le 4/1), Patrick Saint-Agne, président de la puissante Fédération des promoteurs immobiliers Occitanie Toulouse Métropole, confesse qu’il ne connaît pas l'identité du maire de Montpellier. « C’est une femme, non, aujourd’hui ? (Hélène Mandroux a en effet été maire de Montpellier entre 2004 et 2014, NDLR) », demande Patrick Saint-Agne, pensant que Philippe Saurel était uniquement président de la Métropole. Alors que Nîmes Métropole lorgne vers la Provence (cf « Territoires »), l'identité de la région Occitanie reste balbutiante.

Lozère

Les Lozériens donnent l'exemple en matière d'économies pour les cérémonies de vœux : l'interconsulaire le 8/1 à l'espace Jean Jaurès à Mende, et, le 15/1 à 17h, le Département et la préfecture ensemble dans les murs du Département (présidente : Sophie Pantel). Rappelons que La Lettre M a concocté pour ses abonnés un agenda exhaustif des vœux (les 84 principales cérémonies recensées dans les 13 départements) en Occitanie, disponible sur www.lalettrem.fr

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie