Fil infos

Hérault
|
Commerce
| 29/07/2017

Orchestra renonce à Destination Maternity

Rebondissement au cœur de l’été : Orchestra, spécialiste de la mode enfantine et des articles de puériculture (Saint-Aunès dans l'Hérault, 2.500 salariés, 608 M€ de CA, 640 points de vente), et l'Américain Destination Maternity (vêtements pour femmes enceintes, 4.200 salariés, 500 M$ de CA) résilient le 27/7 leur accord de fusion conclu le 19/12/2016. Le mariage était pourtant programmé pour le 3ème trimestre 2017, avaient annoncé les deux groupes début juin.
Pour expliquer ce revirement, Orchestra évoque « les défis inhérents au respect de la réglementation boursière en vigueur en France et aux États-Unis, mais aussi des doutes entourant la possibilité de répondre à ces exigences réglementaires sans démarches ni frais déraisonnables, notamment en matière d’enregistrement et d’introduction des actions Orchestra sur le marché boursier américain, où elles n’ont jamais été cotées ».

Le groupe vient d’afficher des pertes de 33 M€ pour le dernier exercice (mais avec un CA en progression de 8 %). « L’excédent brut d’exploitation courant s’élève à 37,4 M€ et supporte des frais d’exploitation, en progression sensible sous l’effet de l’accroissement du parc (+ 12,7 % en m² supplémentaires). En outre, 12,8 M€ de provisions ont été constitués notamment pour faire face au plan de restructuration du siège Prémaman en Belgique, aux décisions de fermeture de magasins et de réorganisation en Arabie Saoudite (stocks), à des litiges fournisseurs et à des dépréciations de créances affiliés et partenaires », expliquait Orchestra début juillet. Le groupe vise un excédent brut d'exploitation de 9 % à l’horizon 2020.

Depuis 2012, Orchestra est un des leaders sur le marché européen des produits pour l’enfance, notamment grâce à plusieurs opérations de croissance externe telles que l'acquisition de Baby 2000 et du groupe Prémaman, plus ancienne marque de vêtements de maternité. Cette stratégie de croissance et de développement dans le secteur des produits pour l’enfance s'inscrit dans la continuité du succès du premier méga-store ouvert à Saint-Aunès, basé sur un concept entièrement centré sur la petite enfance. Le groupe dirigé par Pierre Mestre opère dans plus de 40 pays, vendant environ 80 millions d’articles chaque année. Une plateforme logistique de 50.000 m2 (300 emplois) doit être édifiée dans le Gard, à Nîmes (Grézan), à l’horizon 2019.

> À lire également : Orchestra et Destination Maternity fusionneront au T3 2017

Hubert Vialatte / vialatte@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie