Fil infos

Région Occitanie
|
Finances
| 18/10/2018

Occitanie Invest : 22 entreprises prêtes à séduire les investisseurs

De gauche à droite : Thomas Bascaules (directeur général d'Ad'Occ), Stéphane Lampaert (Sisteria), Nadia Pellefigue (Région Occitanie) et David Keribin (CityMeo). Photo : Hubert Vialatte

22 entreprises d’Occitanie vont pitcher, chacune pendant six minutes, devant environ 80 investisseurs régionaux et nationaux, lors d’Occitanie Invest (ex Midinvest), le 14 novembre au centre de congrès Diagora, à Labège (31). Sur les 105 candidatures reçues, « la répartition est à présent équilibrée, avec 57 % de candidats issus de la partie ouest de l’Occitanie, et 43 % de la partie est », souligne Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie déléguée au développement économique. La moitié des projets appartiennent au secteur du numérique. Autres secteurs concernés : santé, logistique, agroalimentaire. L’élue PS espère, pour les prochaines éditions, « davantage de start-up issues du tourisme, car il s’agit du 2ème secteur d’activité économique de la région ».
Nouveauté, cette année : la tenue du forum Corporate Venture, le 14 novembre de 16h à 18h, également au centre de congrès Diagora. Après un panorama dressé par Aram Attar, directeur de participations chez Irdi Soridec Gestion, sur le thème « Finance entrepreneuriale et Venture Capital », une table ronde donnera la parole à des fonds corporate et à des entreprises qui ont levé des fonds auprès de ces structures. Parmi les grands groupes prêts à investir : Orange, Safran, Dentressangle, Auchan, Schneider Electric/Alstom… Objectif : « Ne négliger aucun potentiel d’investissement », indique Nadia Pellefigue.

La région Occitanie « est la deuxième la plus dynamique de France après l’Ile-de-France en termes de volume de levées de fonds, avec 134 M€ levés au cours du premier semestre », indique Nadia Pellefigue. Même si l’élue tempère : « Les levées de fonds, ça fait la Une des journaux économiques. Mais ce qui est important, pour une entreprise innovante, c’est le fait de trouver un marché et d’enregistrer des commandes, pour réaliser un chiffre d’affaires. »
Concernant les pitchs des entreprises, une répétition générale est prévue la veille. « Ce n’est pas que de l’art oratoire, indique David Keribin (CityMeo, siège à Labège - 31), deux fois lauréats d’ex-MidinvestIl faut resserrer la présentation sur tel produit ou telle solution, pour inciter au mieux à l’investissement. » Stéphane Lampaert (Sisteria, planchas innovantes, siège à Montauban – 82) a pitché sur une précédente édition, sans obtenir de financement. Tout en gardant un bon souvenir : « Il est toujours bénéfique de mettre à l’épreuve son projet. »
Le Salon de l’Entreprise (organisateur : Top 7) se déroulera simultanément, avec six espaces thématiques : réseaux d’accompagnement, financement/juridique/social, création-développement des entreprises, reprise-transmission, services aux entreprises et bien-être, santé, sécurité au travail. Autre annonce : la tenue d’Occitanie Innov’, le 31 janvier 2019.

Hubert Vialatte / vialatte@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie