la lettre M

Gard
|
Aéronautique et spatial
| 19/03/2019

Les enjeux du Aerial fire fighting à Nîmes

Plus de 30 nationalités sont réunies pour la seconde édition gardoise du Aerial Fire Fighting.

Plus de 30 nationalités, 500 visiteurs et 60 exposants se sont réunis les 19 et 20 mars pour la 16e édition du salon Aerial fire fighting ​Europe (organisateur : entreprise d’événementiel Tangent Link) sur la base de sécurité civile aérienne de Nîmes-Garons (Saint-Gilles). C’est la seconde fois qu’il se tient à Nîmes (1e édition en 2017). Une opportunité pour Nîmes Métropole (président : Yvan Lachaud) de mettre en lumière sa base et, éventuellement, d'attirer de nouvelles entreprises sur le site. Environ 1 000 personnes travaillent à l'aéroport Nîmes Garons qui accueille la base de sécurité civile française depuis deux ans, soit 220 personnes. « Nîmes Métropole va investir 10 M€ pour construire des hangars destinés à accueillir des entreprises, rappelle Yvan Lachaud, président de l’agglomération. Sabena Technics a des objectifs de développement pour son activité d’entretien des avions. »

Stéphanie Roy / roy@lalettrem.net

La base gardoise doit accueillir progressivement, à compter du printemps et jusqu'à 2023, six appareils Dash 8 Q 400 en remplacement des 9 Tracker S2FLe président en profite également pour souligner l’implication de la collectivité et de la Région Occitanie dans la formation. « En plus du Bac pro et du BTS déjà proposés sur ce site, une licence professionnelle en alternance sera bientôt lancée. » Et de conclure à l’attention des représentants de la Commission européenne présents dans l’assistance : « Nous sommes “open“ pour accueillir ceux qui le souhaitent et devenir une base de sécurité civile européenne. »

Pendant ces deux jours, 25 entreprises et acteurs régionaux impliqués dans la lutte contre les incendies de forêt sont présents au sein du pavillon «French Civil Protection Cluster», dont Exavision, Symetrie, Virdys, l'IMT Mines Alès, l'Institut de mécanique des fluides de Toulouse - IMFT ou encore APPI Technology.

À lire également : Nîmes Métropole prévoit 150 M€ de dépenses en équipements pour 2019 ; Campus aéronautique Nîmes-Garons : le B43 sera entièrement rénové en 2020​ et Sabena Technics étudie une extension et recrute

Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie