Fil infos

Hérault
|
Transports - Logistique
| 14/02/2019

Le tracé définitif de la ligne 5 de tram présenté

Photo / H.Vialatte

Le tronçon ouest de la future ligne 5 de tramway de Montpellier (maîtrise d’ouvrage : Montpellier Méditerranée Métropole, 3M) a été présenté jeudi soir par Philippe Saurel, président de 3M. Ce tronçon, qui fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique modificative, évitera le parc Montcalm et desservira « de nombreux quartiers populaires, dont la cité Gély, Pas du Loup - Val de Croze, Estanove, Ovalie, ou Bagatelle, classés Politique de la Ville. Ce sera un petit Anru le long du tramway », a-t-il déclaré. Par rapport au projet initial, la ligne a été « étirée d’environ 500 mètres ». Le coût estimatif de la ligne, qui doit relier Lavérune et Clapiers (45 mn de trajet, sur 17 km), s’élève à 450 M€. L’Etat, la Région et le CD 34 vont être sollicités pour contribuer au financement. Environ 25 stations sont programmées et 60 000 voyageurs par jour projetés. Les travaux du tronçon nord (route de Mende-Agropolis) seront lancés à l’automne. Ces travaux porteront sur la transparence hydraulique le long de la route de Mende, avec la création « d’un bassin de rétention important, les abords de l’Université Paul Valéry, qui construit l’Atrium, et la reprise des dessous de la route de Mende, et l’aménagement de fossés latéraux pour la transparence hydraulique ».

La mise en service de l’équipement est prévue pour 2025. Au terme de six réunions publiques, « le trajet a été modifié à trois reprises sur le tronçon ouest, sur proposition des habitants », a indiqué Philippe Saurel. La desserte de Lavérune et Clapiers par des modes alternatifs, moins onéreux (bus à haut niveau de services), ne serait pas exclue. Philippe Saurel promet en tout cas un financement « sans augmentation des impôts locaux, y compris au-delà de 2020 (année des prochaines élections municipales, NDLR). On rogne sur tout, y compris sur notre propre train de vie, on n’est pas dispendieux, au niveau des dépenses internes des élus. J’ai droit à 12 collaborateurs de cabinet, et je n’en ai que 7. J’ai réduit le plan de communication de 3 M€. Un processus de certification des comptes est mis en place avec la cour des comptes. »

Hubert Vialatte / vialatte@lalettrem.net
Actu des institutions: 
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie