Fil infos

Hérault
|
Aménagement - Urbanisme
| 19/05/2017

Béziers : la base logistique de Pitch Promotion prête au S2 2019

Frédéric Lacas, président de Béziers Méditerranée, entouré de Gérard De Pablo, DG de Pitch Promotion (à gauche) et de Jean-François Gapillout, directeur de Pitch Montpellier (à droite) et de Thierry Boucher, directeur de Viaterra.

+ dans l'annuaire

Présentation, le 19/5 par Frédéric Lacas, président de la communauté d’agglomération de Béziers, de la future base logistique de 50.000 m2 réalisée par Pitch Promotion sur la zone d’activité La Méridienne à Béziers. Les permis et autorisations devraient être obtenus d’ici à juin 2018 et la livraison est prévue pour le S2 2019. Saluant la rapidité avec laquelle le dossier a été constitué, Jean-François Gapillout, directeur de Pitch Montpellier, estime que le volet construction devrait mobiliser entre 150 et 200  personnes. « La partie exploitation de la base logistique représentera 250 à 350 emplois, en main d’œuvre locale car nous sommes sur des niveaux de qualification moyens », ajoute-t-il. Le ou les futurs clients de Pitch promotion de ces 50.000 m2 de logistique ? « Des produits de grande consommation, affirme Gérard De Pablo, DG de Pitch Promotion. Nous avons déjà des pistes très sérieuses. Nous ne sommes pas inquiets. »

Pour Frédéric Lacas, « ce projet, voté à l’unanimité par les élus de la communauté d’agglomération, reflète notre volonté d’agir en faveur du développement économique et de l’emploi. Lorsqu’une entreprise comme Pitch promotion vient s’installer sur une zone d’activité, ce sont des travaux publics et les entreprises locales qui en auront les retombées. Les entreprises, il ne faut pas les refuser.» « Nous sommes sur des prix compétitifs car les élus ont aussi fait le choix d’accueillir des zones commerciales », ajoute Thierry Boucher, directeur de Viaterra, aménageur de l’agglo. Reste en effet à commercialiser l’emprise sud de la zone d’activité dédiée aux activités commerciales. Décathlon et Leroy Merlin sont les deux locomotives « en se souciant de ne pas perturber l’activité des commerces du centre-ville, précise Frédéric Lacas. Compliqué mais pas impossible. »

A lire également : La Méridienne : base logistique de 50.000 m2.

Nelly Barbé / barbe@lalettrem.net
Bloc Abonnement

La Lettre M sur votre bureau chaque mardi, la newsletter quotidienne à 18h, toute l'actualité en temps réel sur lalettrem.fr, les magazines thématiques, le « Qui fait quoi », la référence des décideurs d'Occitanie